18-03-2011

21/11/09

Il n'est plus le temps pour se désister et pourtant je me désiste, laissant mes sens en patûre à mes démons intérieurs. Maître implacable, tu me fais boire le calice jusqu'à la lie.

***

J'aurais bien dû tâcher de prier, se dit-il; cela eût mieux valu que de rêvasser dans le vide ainsi sur une chaise; mais prier ? Je n'en ai pas le désir; je suis hanté par le catholiscisme, grisé par son atmosphère d'encens et de cire, je rôde autour de lui, touché jusqu'aù larmes par ses prières, pressuré jusqu'aù moelles par ses psalmodies et par ses chants. Je suis bien dégouté de ma vie, bien las de moi, mais de là à mener une autre existence il y a loin ! En Route. Joris-Karl Huysmans. p.74

***

Ce qui reste incompréhensible, par exemple, c'est l'horreur initiale, l'horreur imposée à chacun de nous, de vivre; mais c'est là un mystère qu'aucune philosophie n'explique. ibid p.84

 

Posté par Elcmar à 22:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 21/11/09

Nouveau commentaire